Crise d’angoisse en préménopause : quelles solutions ?

La ménopause est une étape clé dans le cycle de vie des femmes.

Elle est en réalité un changement hormonal qui survient vers 45 et 50 ans chez ces dernières.

Lorsqu’elle apparaît, elle est souvent accompagnée de plusieurs symptômes qui peuvent conduire à un sentiment d’angoisse.

Crise d’angoisse en préménopause quelles solutions

Heureusement, il existe quelques conseils et astuces pour vous permettre de vous armer dès la préménopause !

Contrôler sa respiration

Lorsqu’une personne est angoissée, son rythme respiratoire n’est plus régulier.

Cela provoque des crises de paniques.

Dans ce cas, il est important de contrôler sa respiration pour éviter de s’étouffer ou même de perdre connaissance.

Pour ce faire, il faut mettre en place une stratégie de respiration pouvant aider à rompre l’hyperventilation.

Vous pouvez par exemple adopter la technique dite « respiration carrée ».

Cette méthode consiste en effet à inspirer par le nez, tout en bloquant votre respiration sur quatre temps.

Répétez l’opération autant de fois que cela sera nécessaire.

Vous verrez qu’au bout de quelques minutes, votre respiration deviendra normale.

Pour vous aider à y arriver plus facilement, vous pouvez solliciter l’aide d’un professionnel en la matière.

Adopter un meilleur mode de vie

Un mauvais comportement alimentaire peut compliquer davantage la ménopause chez une femme.

Pour vous aider à mieux vivre cette période, vous devez adopter un bon régime alimentaire.

Vous devez par exemple privilégier les fruits et les légumes.

Ils sont gorgés de nutriments dont a besoin votre organisme durant la ménopause.

En revanche, vous devez éviter toute substance nuisible à votre santé.

Restez donc loin de l’alcool et du tabac.

Ces deniers ne feront qu’augmenter votre angoisse.

Vous devez également éviter de prendre trop de caféine.

Cela faisant, vous vous diminuerez considérablement les risques d’angoisse durant la période de la préménopause.

Avoir recours aux traitements allopathiques

Il existe des traitements hormonaux et non hormonaux qui sont efficaces pour calmer les crises d’angoisse observées avant la ménopause.

En effet, ces derniers permettent d’atténuer les symptômes de la préménopause.

Il s’agit entre autres de la sécheresse vaginale, des troubles du sommeil et de l’humeur ou les bouffées de chaleur pouvant engendrer l’angoisse.

L’amélioration de ces troubles pourra donc permettre de mieux traverser cette période.

Vous pouvez avoir plus d’infos sur cnrs.fr à propos de ce sujet.

Cela dit, les traitements allopathiques ne s’instaurent pas n’importe comment.

Pour les utiliser, il faut la décision d’un médecin.

Les organismes n’étant pas les mêmes, celui-ci doit poser un diagnostic complet afin de vous trouver une solution personnalisée.

En fonction de la durée du traitement, le spécialiste doit aussi veiller aux respects des précautions liées à ces traitements.

Opter pour l’homéopathie

L’homéopathie est une alternative thérapeutique idéale pour les femmes en ménopause et qui fait des merveilles.

Les traitements homéopathiques permettent en effet de simuler l’organisme pour se guérir lui-même.

Ces derniers sont fabriqués à partir des souches animale, minérale, végétale ou encore biochimique et synthétique.

Ils ne présentent donc pas d’effets secondaires sur la santé.

Ils sont généralement en tubes de granules, des gouttes buvables et des doses de globules et à des dilutions variées.

Il existe des traitements homéopathiques en vente libre.

Cela dit, le traitement ne se prescrit pas à tout bout de champ.

Il nécessite en effet une bonne observation et un interrogatoire minutieux avec le patient.

Ici, l’historique médical du patient est aussi pris en compte.

Voilà pourquoi il faut une bonne connaissance des traitements avant de les prescrire à un patient.

Pour la posologie, elle varie en fonction des hauteurs de dilutions et de la fréquence des prises du remède.

Quant à la durée du traitement, elle s’adapte à la capacité réactionnelle du patient et à ses modifications cycliques.

Le traitement prend également en compte tous les troubles qui sont à la base des crises de l’angoisse durant la préménopause.

En somme, de nombreuses solutions permettent de calmer l’anxiété et les crises de panique durant la préménopause.

En effet, grâce à quelques gestes du quotidien ou à des traitements adaptés, vous pouvez mieux vivre cette période.


Articles connexes :

Insomnie : comment faire pour trouver le sommeil ?

Comment se débarrasser de la candidose chronique ?